Historique

L’histoire du RGA

La fondation du premier Regroupement de gens d’affaires francophones au Canada, le 3 décembre 1983, devant une assemblée de plus de 300 personnalités francophones du monde des affaires réunies au Château Laurier, Jacques de Courville Nicol a le plaisir de partager la vedette avec le nouvel acheteur du quotidien LeDroit, le propriétaire du réseau Unimédia, Monsieur Jacques Francoeur. Monsieur de Courville Nicol s’adresse à la foule en l’invitant à fonder le premier Regroupement des gens d’affaires francophones au Canada et à s’y joindre.

S’adressant autant aux Ontariens qu’aux Québécois, Monsieur de Courville Nicol affirme avec conviction et sans hésiter que « les gens d’affaires francophones du Québec, de l’Ontario et des autres provinces se doivent de trouver une formule – au-delà des limites géographiques et politologiques qui, trop souvent, les divisent et les affaiblissent – qui leur permettra de bâtir ensemble un meilleur milieu économique et financier pour leur collectivité de langue et de culture française ».

À la suite de la réunion constituante du 3 décembre 1983, environ 70 membres se réunissent au Château Laurier pour nommer un Comité de lancement constitué de 22 membres fondateurs; ceux-ci acceptent de siéger au premier Conseil d’administration du RGA de l’Outaouais Inc.

Le Comité de lancement organise une grande réunion officielle, au Château Laurier, en 1984, pour souligner la fondation du Regroupement et identifier les personnalités du monde des affaires qui seront officiellement élus afin de siéger sur le premier Conseil d’administration du RGA.

Le 1er mai 1984, le Regroupement des gens d’affaires de l’Outaouais inc. est officiellement fondé : il ratifie sa charte légale devant la première assemblée de ses membres, fait approuver son premier programme d’actions et fait élire ses 22 membres fondateurs et fondatrices en un premier Conseil d’administration.